Donald Trump fait détruire des sites sacrés pour construire son mur à la frontière avec le Mexique

tribuBON

Voulu par Trump en 2016, le mur n’a décidément pas fini de faire parler de lui…

Donald Trump avait promis que s’il était élu président des Etats-Unis, il ferait construire un gigantesque mur à la frontière avec le Mexique: un mur en béton de 1600 km de long, censé prolonger la barrière de 1000 km déjà construite par ses prédécesseurs. Depuis 2016, Donald Trump se bat pour le construire. Et le moins qu’on puisse écrire est qu’il rencontre beaucoup de difficultés étant donné que tout le monde n’est pas convaincu par ce projet…

Ce mur est censé empêcher les Mexicains de venir travailler aux Etats-Unis. Beaucoup de Mexicains traversent en effet la frontière afin de gagner plus d’argent et de quoi faire vivre leur famille.

Que s’est-il passé?

Ces derniers jours, le mur voulu par Donald Trump a refait parler de lui. En mal. Selon le Washington Post, un journal américain, des ouvriers chargés de sa construction se sont en effet rendus dans l’Etat américain d’Arizona, à la frontière avec le Mexique, et ont déplacé ou fait exploser tout un tas de choses qui se trouvaient dans la réserve naturelle nommée Organ Pipe Cactus National Monument. Le but était de dégager le passage pour le futur mur. Problème: ces explosions ont eu lieu dans une réserve naturelle reconnue par l’Unesco, qui abrite des espèces rares mais également des sites sacrés pour les tribus amérindiennes.

Cette semaine, les explosions ont déjà détruit des lieux de sépultures très importants aux yeux de la tribu O’odham. Et elles ne vont pas s’arrêter là… Selon le Center for Biological Diversity, une ONG locale, elles devraient détruire 22 autres sites archéologiques présents dans la réserve. Si ces explosions ne sont pas illégales, elles posent question étant donné qu’elles ont lieu sur une terre considérée comme sacrée aux yeux d’une vingtaine de tribus.

Il n’en fallait pas plus pour que des associations prennent la parole pour protester contre Donald Trump. Selon elles, Donald Trump aurait pu décider de bâtir son mur un peu plus loin s’il l’avait voulu…

Le mur, source de conflits

En plus de faire des dégâts à l’environnement, ce mur va coûter très cher aux Etats-Unis : environ 20 milliards de dollars. Et cela ne plait pas à tout le monde. Les opposants à ce projet affirment que les Mexicains trouveront bien un autre moyen de passer la frontière et que cet argent aurait pu être investi ailleurs.

crédit photo : reporters