Elections législatives italiennes : l’incertitude

Le Mouvement 5 étoiles est le grand vainqueur de ces législatives, avec 32% des voix

Dimanche 4 mars, les Italiens se sont rendus dans les bureaux de vote pour participer aux élections législatives. Ils devaient élire, pour 5 ans, 630 membres de la Chambre des députés et 315 membres du Sénat. Ce lundi soir, aucune majorité claire n’émergeait.

Les élections législatives, c’est quoi ?

Les élections législatives permettent de choisir, via un vote qui a lieu tous les 5 ans, les députés et les sénateurs d’un pays. Ensemble, les députés et les sénateurs forment le Parlement, un lieu où ils se réunissent pour discuter et écrire les lois. Les députés sont élus par toute une population pour travailler sur un territoire défini, appelé une circonscription. Quelques jours par semaine, les députés se réunissent pour écrire les lois, les corriger, les contrôler et les voter. Les sénateurs examinent aussi les textes de loi de leur côté, puis se mettent d’accord avec les députés pour proposer un texte définitif au gouvernement.

Quels résultats ?

Qui a remporté ces élections législatives ? Lundi soir, il n’y avait pas de majorité absolue. C’est-à-dire qu’il n’y avait pas un parti qui remportait au moins 50% des voix des électeurs. Toutefois, il y a deux partis qui se sont distingués durant ces élections. Le Mouvement 5 étoiles est le grand vainqueur de ces législatives, avec 32% des voix. Le parti de droite La Ligue arrive deuxième, avec 18% des voix, car il a formé une coalition avec d’autres partis : Forza Italia (14%) et Frères d’Italie (4%). Ensemble, ils ont 37% des voix. Une coalition, c’est une union entre plusieurs partis politiques pour être plus forts en nombre de voix.

Et maintenant ?

Le problème, c’est qu’il n’y a toujours pas de majorité, et le Mouvement 5 étoiles ne veut pas s’allier avec le deuxième gagnant, La Ligue. Quand il n’y a pas de résultat clair, la population doit attendre que les partis discutent entre eux pour former une majorité (plus de 50%). C’est ce qui va se passer dans les jours à venir…

Crédit photo : Reporters/photoshot