Les prix augmentent à cause de la guerre en Ukraine

gazbon

On t’avait déjà parlé il y a quelques semaines de l’augmentation des prix de l’énergie. Eh bien la guerre en Ukraine a fait augmenter les prix dans beaucoup d’autres secteurs. Explications.

Il peut paraître égoïste de se plaindre de la hausse des prix alors que des personnes meurent chaque jour à cause de la guerre en Ukraine. Toutefois, dans le monde entier, l’augmentation des prix va avoir de graves conséquences sur les personnes les plus pauvres.

Quels secteurs vont augmenter?

L’énergie : La Russie est le deuxième pays qui vend le plus de pétrole et de gaz à travers le monde. L’Europe est d’ailleurs très dépendante du gaz et du pétrole russes. 40% du gaz consommé en Europe vient de Russie, tout comme 26% du pétrole. Or, à cause de la guerre, il se pourrait que le commerce entre l’Europe et la Russie soit perturbé. 1) La Russie pourrait décider de ne plus vendre autant de gaz qu’avant à l’Europe 2) L’Europe pourrait décider de ne plus acheter de pétrole russe. Bref, les marchés – qui déterminent les prix – ont peur de ce qui risque d’arriver, ce qui fait que le prix du gaz et du pétrole augmentent. Pour rappel, le gaz sert notamment à se chauffer ou à cuisiner. Le pétrole, lui, sert à la fabrication du carburant qui permet aux voitures de rouler.

Les céréales et le blé : La Russie et l’Ukraine représentent à elles seules 30% des livraisons de blé dans le monde. Or, à cause de la guerre, le blé produit par ces deux pays a du mal à arriver dans les autres. Ce qui conduit à une augmentation des prix. De même, la Russie est le pays qui vend le plus d’engrais à travers le monde. Or, les agriculteurs utilisent beaucoup d’engrais pour augmenter la production et la qualité de leurs cultures. Les prix des productions agricoles risquent donc d’augmenter.

Les autres produits : De façon générale, les prix de tous les marchandises risquent d’augmenter. Pourquoi? Parce que ces marchandises circulent par camion ou bateau, et ces moyens de transports utilisent du carburant dont le prix est en train d’augmenter. Autrement dit, cela coûtera plus cher aux entreprises de faire circuler des marchandises. Elles risquent donc d’en augmenter le prix. Malgré tout, tous les produits n’augmenteront pas forcément. Et certains produits qui augmenteront ne le feront pas forcément de beaucoup. D’autres, en revanche, risquent d’augmenter fortement.

Quelles conséquences?

Il est encore difficile de savoir à quel point les prix vont augmenter. Malgré tout, l’Europe cherche déjà des solutions pour être moins dépendante du gaz russe.

En ce qui concerne la nourriture, l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) craint une augmentation des cas de malnutrition. Selon ses calculs, « 8 à 13 millions de personnes supplémentaires pourraient souffrir de malnutrition à travers le monde en 2022-2023″. Les régions les plus impactées seraient l’Asie et l’Afrique.

crédit photo :afp