Foot: Belgique-Grèce, un match test pour le Mondial 2018

Belgique-GrèceOK

Les Diables Rouges affrontent l’équipe nationale grecque samedi au Stade Roi Baudouin. Mais ce sera sans Eden Hazard et Thomas Meunier, blessés.

Ce samedi 25 mars, les Diables Rouges de Roberto Martinez se retrouveront sur la pelouse du Stade Roi Baudouin pour affronter « le Bateau pirate » grec. C’est le premier regroupement des Diables Rouges depuis le 13 novembre et la dernière rencontre de qualifications remportée haut la main (8-1) contre l’Estonie.
Ce sera le match le plus important pour nos Diables sur la route des qualifications en vue de la Coupe du Monde de football de 2018. Pour rappel, les Belges sont actuellement premier de leur groupe (le groupe H) avec 12 points sur 12, suivis des Grecs (10 points).

Le match de samedi sera la 5e rencontre des Diables Rouges dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2018. Trois jours plus tard, ils seront à Sotchi pour une rencontre amicale avec les Russes.

Le retour de Radja Nainggolan

En attendant, l’heure est à la composition de l’équipe. L’entraîneur des Diables, Roberto Martinez, devra compter sans deux joueurs importants: le capitaine et attaquant Eden Hazard (photo), blessé au mollet, et le défenseur Thomas Meunier, blessé à la cheville.
« C’est dommage qu’Eden ne soit pas là, a commenté ce weekend Kevin De Bruyne. On verra comment le coach va résoudre cela. On verra s’il me donne un rôle plus offensif ».
Un autre joueur pourrait aussi entrer dans la danse: le milieu de terrain Radja Nainggolan. Après avoir été écarté lors des deux dernières rencontres des Diables, il effectue son retour dans le noyau des Diables. « Radja évolue à un niveau impressionnant depuis novembre », a expliqué Martinez, dont la relation avec le joueur est parfois tendue.

Autre absent samedi: Vincent Kompany. Roberto Martinez a en effet estimé qu’il valait mieux que le défenseur de Manchester City soit capable de jouer 90 minutes en match avant de réintégrer les Diables Rouges. Le coach compte en revanche fermement sur Kompany pour le mois de juin avec le déplacement en Estonie (le 9).

Crédit photo: Reporters