« Girl » du Belge Lukas Dhont a reçu le prix de la découverte du cinéma européen

cinemaBON (1)

La cérémonie de remise de prix du cinéma européen avait lieu ce samedi 15 décembre à Séville (Espagne). Et la Belgique a été récompensée trois fois! 

Tout d’abord, le film « Girl » du Belge Lukas Dhont a reçu le prestigieux prix de la découverte. Ce prix récompense le premier film d’un réalisateur. Ce n’est pas le premier trophée que ce film reçoit. En effet, lors du Festival de Cannes, il avait raflé 4 prix. Et ce n’est peut-être pas fini étant donné que « Girl » est nommé aux Golden Globes dans la catégorie « meilleur film en langue étrangère ».

« Girl » raconte l’histoire vraie d’une jeune fille (née garçon) qui rêve de devenir danseuse étoile. 

Ensuite, c’est le film « La mort de Staline » qui a reçu le prix de la « meilleure comédie ». Ce long-métrage d’Armando Iannucci raconte le jour où Staline, le dictateur qui a dirigé l’URSS de la fin des années 1920 jusqu’à 1953, est décédé. Il s’agit d’un film drôle qui raconte comment plusieurs hommes ont tenté de prendre sa place à la tête du pays. Il s’agit d’une co-production entre la France, la Belgique et la Grande-Bretagne.

Finalement, « Another Day of Life » (en anglais, « un autre jour en vie ») de Raul de la Fuente et Damian Nenow a remporté le prix du « meilleur film d’animation ». Encore une fois, il s’agit d’une co-production où la Belgique a joué un rôle. Ce film raconte l’histoire d’un journaliste polonais qui part faire un reportage en Angola (Afrique). Cependant, ce pays est en pleine guerre.

Mais le vrai vainqueur est…

C’est « Cold War » (en anglais « guerre froide ») du Polonais Pawel Pawlikowski qui a toutefois retenu toute l’attention. Il est en effet reparti avec 5 prix différents : celui du meilleur film, de la meilleure actrice, du meilleur réalisateur, du meilleur scénariste et du meilleur montage. Ce film dramatique raconte l’histoire d’amour compliquée de deux jeunes gens séparés par la guerre froide en Pologne.

crédit photo : reporters