Irma, un puissant ouragan, crée d’énormes dégâts

IrmaOK

La semaine dernière, un ouragan d’une puissance inégalée s’est formé dans l’océan Atlantique. Son nom ? Irma.

Cet ouragan avait le niveau d’intensité le plus élevé sur l’échelle de Saffir-Simpson (une échelle pour classifier la force des ouragans) : il était de catégorie 5.

Des dégâts gigantesques dans les Caraïbes

Mercredi dernier, les îles françaises de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, situées dans les Caraïbes, ont été touchées. Des vents très violents atteignant les 300km/h ont détruit des bâtiments qui n’étaient pas assez solides. Les toits des maisons se sont envolés et des bateaux ont échoué sur la plage. Lundi après-midi, quelques jours après le passage de l’ouragan, on comptait 14 morts et de nombreux blessés dans cette région.

L’ouragan s’affaiblit

Jeudi et vendredi, l’ouragan Irma s’est déplacé vers Porto Rico, la République Dominicaine, Haïti (l’un des pays les plus pauvres du monde), puis vers Cuba, dans la nuit de samedi à dimanche, avec des rafales allant jusqu’à 260 km/h. Dès dimanche, l’ouragan a atteint les Etats-Unis, en particulier l’Etat de la Floride (photo), et commençait à s’affaiblir. Il a été rétrogradé lundi 11 septembre en catégorie 1 (avec des vents allant jusqu’à 120 km/h et des pluies intenses). Le bilan provisoire, lundi après-midi, était d’une trentaine de morts.

L’aide arrive dans les zones sinistrées

Rapidement après le passage de l’ouragan Irma, les secours sont arrivés sur place. La France a notamment envoyé 60 militaires, 60 pompiers, 18 personnes de la Croix-Rouge et 20 médecins avec 6 tonnes de matériel, comme des pompes pour aspirer l’eau et des bâches pour protéger les bâtiments et les reconstruire.
Rien que pour les îles de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Anguilla, les dégâts s’élèvent à 1,2 milliard d’euros.

Crédit photo: Reporters

Laisser un commentaire