Ken Loach reçoit la Palme d’or du festival de Cannes

CannesOK

L’un des plus prestigieux festivals de cinéma au monde, le festival de Cannes, dans les Alpes maritimes en France, a refermé ses portes dimanche. C’est le réalisateur anglais Ken Loach qui est reparti avec la récompense tant convoitée, la Palme d’or, pour son film « Moi, Daniel Blake ».

Si tu surfes un peu sur Internet et les réseaux sociaux et/ou regardent la télé et les lis la presse, le festival cinématographique de Cannes n’aura pas pu t’échapper. C’est LE rendez-vous du monde du cinéma: réalisateurs, producteurs, acteurs,…

Au fil des années, le festival de Cannes est devenu le plus médiatisé au monde, surtout lors de la cérémonie d’ouverture avec son tapis rouge et sa célébre « montée des marches », vingt-quatre au total, où défilent et posent devant des milliers de photographes les plus grandes stars du cinéma. Cette année, la Croisette (le nom donné à la célèbre promenade qui borde la mer Méditerrannée) aura vu Georges Clooney, Julia Roberts, Kirsten Stewart, Lily-Rose Depp, Woody Allen, etc. Douze jours pendant lesquels les plus grands noms du cinéma européen et mondial rivalisent de glamour et de paillettes. Douze jours pendants lesquels la ville de Cannes ne vit plus que pour son festival: centre-ville quadrillé par la police, circulation automobile modifiée, défilé de gardes du corps, etc.

La France et son prestige culturel

Tout commence en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Jean Zay, alors ministre de l’Education nationale des Beaux-arts du Front populaire, fonde le festival de cinéma international de Cannes afin de donner de la France l’image d’un pays au prestige culturel. Depuis 1952, il se déroule la deuxième quinzaine du mois de mai. L’objectif est de récompenser le meilleur film, le meilleur réalisateur ou meilleur acteur et la meilleure actrice.

Aujourd’hui, le festival s’est étoffé et décerne d’autres prix comme le Prix du Jury, le Grand Prix et surtout la Palme d’or. Cette année, pour cette 69e édition du festival, elle a été attribuée à l’Anglais Ken Loach pour son film « Moi, Daniel Blake », l’histoire d’un menuisier au chômage face aux services sociaux britanniques.

Ph.: Reporters