La Belgique a enfin un « vrai » gouvernement

wilmesBON(1)

Depuis les élections de mai dernier, la Belgique n’avait pas de gouvernement « de plein exercice ». Mais la pandémie de coronavirus  a accéléré les choses. Explications.

Sophie Wilmès a prêté serment mardi dernier devant le roi. Celle qui était déjà Première ministre de la Belgique est donc devenue Première ministre d’un gouvernement « de plein exercice ».

Qu’est-ce que ça change?

Pour bien comprendre, il faut revenir un peu en arrière, en décembre 2018. A l’époque, la N-VA, un parti flamand, décide de quitter le gouvernement fédéral, ce qui le plonge « en affaires courantes ». Comme on l’avait déjà expliqué dans un précédent article, un gouvernement « en affaires courantes » n’a que des pouvoirs très limités : il peut seulement continuer à faire tourner le pays, s’occuper des dossiers qui ont déjà été votés et prendre des décisions lors des situations d’urgence. Même si la crise du coronavirus a été considérée comme une « situation urgente » et a permis à la Première ministre de prendre des décisions, le fait de ne pas avoir de « vrai » gouvernement aurait pu devenir problématique.

Plusieurs partis d’opposition ont donc décidé de soutenir le gouvernement actuel. En tout, six partis d’opposition sur 9 lui ont accordé leur confiance ! Depuis mardi, Sophie Wilmès est donc à la tête d’un « vrai » gouvernement, même s’il est identique à l’ancien. Les trois mêmes partis restent donc au pouvoir : MR, CD&V et Open VLD.

Grâce à cela et aux « pouvoirs spéciaux » qui devraient être votés cette semaine, Sophie Wilmès pourra donc prendre plus facilement et rapidement des décisions pour gérer la crise du coronavirus mais aussi ses conséquences sociales et économiques.

Jusque quand aura-t-on un « vrai » gouvernement?

Ce gouvernement de « plein exercice » ne restera en place que six mois maximum. Une fois que la crise du coronavirus sera terminée, il repassera en « affaires courantes » et les partis vainqueurs des élections de mai dernier reprendront leurs discussions pour tenter de former un autre gouvernement !

crédit photo : reporters

Laisser un commentaire