Coupe du monde au Qatar : la Fifa interdit aux joueurs de porter le brassard arc-en-ciel

oneloveBON

Qu’est-ce que ce brassard? Pourquoi ne peut-il pas être porté? Réponses ! 

Comme on te l’expliquait dans un précédent article, cette Coupe du monde au Qatar suscite la polémique. Cette fois, c’est une décision de la Fifa qui pose problème. En effet, la fédération qui gère l’événement aux côtés du Qatar a interdit aux joueurs de porter un brassard « One Love » (ndlr : un seul amour) sur le terrain. S’ils le font, ils risquent des sanctions.

Que signifie le brassard « One Love »?

Le brassard « One Love » ressemble à un arc-en-ciel dans un coeur. Porter l’arc-en-ciel veut dire qu’on défend les minorités sexuelles : lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, etc. Cela veut aussi dire qu’on défend la paix et la tolérance. Le porter lors de cette Coupe du monde était un symbole fort puisqu’au Qatar, les personnes homosexuelles risquent une peine d’emprisonnement et même la mort.

Pourquoi la Fifa a-t-elle empêché les joueurs de le porter?

Officiellement, c’est parce que les brassards politiques ne sont pas autorisés sur les terrains de foot. Officieusement, elle ne voulait pas froisser le Qatar. En tout, 7 pays participants avaient annoncé vouloir porter ce brassard sur le terrain. La Fifa les a donc menacés de donner une carte jaune au capitaine avant le début du match s’ils le faisaient. Pour rappel, si le joueur a deux cartes jaunes, il est exclu du terrain. Face à ces menaces, les fédérations ont donc reculé.

Dans un texte commun, l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, le Pays de Galles, la Suisse et les pays-Bas ont expliqué « s’être préparés à payer des amendes s’ils portaient le brassard » mais ils ne « peuvent pas risquer l’exclusion du joueur ». Beaucoup ont dénoncé un manque de courage. D’autant que les joueurs iraniens, eux, ont fait preuve d’un énorme courage en refusant de chanter leur hymne national pour protester contre la situation dans leur pays. Pour cet acte, ils risquent la prison !

Et finalement?

allemagneBONSi aucun joueur n’a donc porté le brassard « One Love » sur le terrain, les joueurs allemands ont posé tous ensemble avec la main sur la bouche pour sous-entendre qu’ils avaient été empêché de dire ce qu’ils voulaient dire. Plusieurs pays ont fait porter ce brassard à d’autres personnes. En Belgique, c’est Hadja Lahbib, la ministre des Affaires étrangères, qui est apparue avec le brassard dans les tribunes. En Angleterre, c’est la commentatrice qui a été vue avec ce brassard.

 

crédit photo : afp