La Finlande et la Suède souhaitent être membre de l’Otan

otanBON

Pourquoi ces deux pays veulent-ils rejoindre l’Otan? Qu’est-ce que l’Otan? On t’explique ! 

Ce dimanche, la Finlande a demandé officiellement son adhésion à l’Otan. « Il s’agit d’un jour historique », a déclaré le président de la Finlande. La Suède a fait de même dès le lendemain;

Qu’est-ce que l’Otan?

North_Atlantic_Treaty_OrganizationL’Otan est une alliance politique et militaire qui regroupe 30 pays. Elle a été créée en 1949 pour se protéger de l’Union soviétique. A ce moment-là, la Seconde Guerre mondiale vient juste de se finir. Les pays occidentaux ont peur que l’Union soviétique (la Russie et ses alliés) leur déclare la guerre. Ils créent donc l’Otan afin d’éviter une nouvelle guerre en Europe. L’idée était de dire : « si vous attaquez un seul d’entre nous, on ripostera tous ». L’Otan n’a jamais dû mettre sa menace à exécution car cela faisait peur aux pays qui souhaiteraient éventuellement l’attaquer.

Pourquoi la Finlande et la Suède veulent-elles rejoindre l’Otan?

On pourrait d’abord se demander : pourquoi ne l’ont-elles pas fait avant? Mais, en réalité, elles n’en voyaient pas l’utilité. Ces deux pays ont toujours voulu rester neutres, et cela leur allait très bien jusque-là. Mais depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la Finlande a peur que la Russie décide de l’envahir elle aussi. Pour rappel, la Finlande a une frontière commune avec la Russie. Adhérer à l’Otan, c’est donc s’assurer d’avoir un énorme soutien militaire en cas de guerre.

Si la Suède veut rejoindre l’Otan, c’est parce que c’est le dernier pays nordique à ne pas être membre. En effet, la Norvège l’est déjà, et la Finlande veut le devenir. Elle ne veut pas être à la traîne et préfère donc demander, elle aussi, son adhésion à l’Otan.

Quelles conséquences?

La Finlande a téléphoné à la Russie afin de la prévenir qu’elle voulait rejoindre l’Otan. En effet, le président russe Vladimir Poutine n’aime pas du tout l’idée que ses pays frontaliers soient membres de l’Otan. Le président russe a simplement répondu que « c’était une erreur ».

Notons que la Finlande et la Suède ne seront pas membres de l’Otan du jour au lendemain. En effet, les formalités sont longues et nombreuses. Il faut par exemple l’accord de tous les autres pays membres. Or, la Turquie a déjà dit qu’elle ne souhaitait pas que la Finlande les rejoigne… A voir s’ils parviendront à s’entendre.

crédit photo : afp