La Serbie remporte la première édition de l’ATP Cup

novakBON

Qu’est-ce que l’ATP Cup? Que pensent les joueurs de tennis de ce nouveau tournoi? Réponses.

La Serbie a remporté ce dimanche à Sydney (Australie) la toute première édition de l’ATP Cup face à l’Espagne. Elle a en effet gagné deux matches (un simple et un double) sur les trois prévus (deux simples et un double).

Le moment fort de cette finale restera le match entre l’Espagnol Rafael Nadal (permier mondial) et le Serbe Novak Djokovic (numéro 2 mondial). Une rencontre que le Serbe a remportée assez facilement (6-2, 7-6).

Et la Belgique?

La Belgique s’est fait éliminer par l’Espagne en quarts de finale. Toutefois, notre pays a marqué les esprits étant donné que David Goffin a réussi l’exploit de battre Rafael Nadal !

Qu’est-ce que l’ATP Cup?

Il s’agit d’un tout nouveau tournoi de tennis joué pour la première fois en 2020. Comme la Coupe Davis (dont nous t’avons déjà parlé), ce tournoi se joue par équipe. En réalité, il existe très peu de différences entre le Coupe Davis et l’ATP Cup, si ce n’est que ce ne sont pas les mêmes personnes qui organisent. Pour le premier, il s’agit de la Fédération internationale de tennis. Pour l’autre, c’est l’ATP, l’Association des professionnels du tennis. Ce qui veut dire que seule la deuxième compétition rapporte des points de classement aux joueurs.

De quoi créer la confusion parmi les fans de tennis… Beaucoup ne comprennent pas pourquoi deux tournois aussi semblables existent tous les deux ; la seule raison étant un conflit entre les deux organisteurs.

Les joueurs, eux non plus, ne voient pas l’intérêt de les maintenir toutes les deux. Rafael Nadal a ainsi demandé à ce que les deux compétitions fusionnent. « Jouer deux Coupe du monde en un mois n’est pas tenable », a-t-il expliqué. « Nous ne devons avoir qu’une seule Coupe du monde, peu importe le nom qu’on lui donne », a également demandé Novak Djokovic.

Reste à voir si le conflit entre les organisateurs pourra être réglé et si leurs demandes seront entendues.

 

crédit photo : ap