La toiture de Notre-Dame de Paris a brûlé

notredameBON
Il a fallu près de 16 heures aux 600 pompiers de Paris pour éteindre totalement l’incendie. Qu’est-ce qui a été détruit? Pourquoi la cathédrale de Notre-Dame était-elle si importante? Réponses.

 Le feu a démarré lundi dernier dans les combles de la cathédrale aux alentours de 18h50. Malgré l’intervention rapide des pompiers, la charpente (qui était appelée « la forêt » à cause des nombreuses poutres qui faisaient penser à des branches d’arbres) a totalement brûlé. La flèche, d’une hauteur de 96m, s’est également effondrée. Un traumatisme pour les Parisiens étant donné qu’elle était visible de très loin et était un des symboles de la ville. A l’intérieur du bâtiment, quelques oeuvres ont été abîmées mais la couronne d’épines du Christ, l’un des plus grands trésors de la cathédrale, a heureusement pu être sauvée.

Pour l’instant, on ne connait pas exactement l’origine de l’incendie. Toutefois, les autorités pensent qu’il s’agit d’un accident.

Pourquoi la cathédrale de Paris est-elle un symbole?

En plus d’être un bâtiment sacré qui attire de nombreux croyants, elle est également visitée par des millions de touristes qui veulent simplement admirer son architecture gothique et les trésors qu’elle renferme. C’est simple : la Cathédrale est l’un des bâtiments les plus visités d’Europe.

Si elle est si connue, c’est également parce qu’elle est au centre du roman de Victor Hugo, l’un des écrivains français les plus célèbres. Son livre, nommé « Notre-Dame de Paris », est un chef-d’oeuvre. Il a été adapté en comédie musicale mais également en dessin animé par Walt Disney qui a fait un carton avec « Le bossu de Notre-Dame ».
HUNCHBACK OF NOTRE-DAME II

Une reconstruction qui prendra du temps

Tu t’en doutes : reconstruire la toiture d’un bâtiment du XIVème siècle ne va pas être facile. Selon plusieurs experts, il faudra des dizaines d’années pour tout reconstruire. Cependant, Emmanuel Macron, le président français, veut que tout soit terminé dans les 5 ans. A voir s’il réussira. En tout cas, plus d’un milliard d’euros a déjà récolté pour les travaux.

crédit photo : reporters