« Le Belge » de la Coupe du monde de rugby

VDebaty_BauweraertsOk

La huitième Coupe du monde de rugby a débuté le 18 septembre. L’équipe belge n’est pas présente, mais un de nos compatriotes est quand même sur les terrains.

Les amateurs de rugby ont les yeux tournés vers l’Angleterre où se déroule la Coupe du monde durant six semaines (la finale aura lieu le 31 octobre). Pas d’équipe belge parmi les participants, mais le XV de France compte, lui, un rugbyman au cœur quelque peu noir-jaune-rouge.

De Schaerbeek à La Rochelle

Vincent Debatty, s’il évolue dans l’équipe nationale française, est en effet belge d’origine. Alors qu’il jouait dans un club schaerbeekois, il a été repéré par l’équipe de La Rochelle en 1999, alors qu’il avait 18 ans. Il a ensuite poursuivi sa carrière en France, où il est surnommé « le Belge ».

Il évolue dans l’équipe nationale française depuis 2012. En effet, comme sa maman est française et son papa belge, il a pu choisir avec quel pays il souhaitait jouer.

Le prochain match du XV de France est prévu ce mercredi, face à la Roumanie.

 

Le ballon ovale a la cote depuis quelque temps, mais il n’est pas évident de comprendre les règles du jeu. Voici quelques explications.

Rugby

La mêlée
Elle oppose les deux lignes d’avants et est ordonnée par l’arbitre après une passe en avant ou une faute. L’équipe qui n’a pas commis la faute bénéficie de l’introduction du ballon. Le but est de diriger le ballon vers l’arrière de son camp. Le demi de mêlée le récupère alors pour relancer le jeu.

La touche

Si l’une des équipes sort le ballon du terrain sur le côté, il y a touche. L’autre équipe bénéficie du lancer, et choisit le nombre de joueurs qui vont tenter de rattraper la balle. Ils s’alignent des deux côtés d’un couloir imaginaire. Les plus grands joueurs (2e et 3e lignes), soulevés par les piliers, doivent attraper le ballon pour le donner au demi de mêlée.

L’essai et la transformation
Pour marquer un essai, le joueur doit aplatir le ballon entre les deux piquets du but adverse. Le joueur qui va tenter la transformation recule d’autant qu’il veut à partir de l’endroit où l’essai a été marqué. Plus l’essai a été mis au centre, plus c’est facile.

Le coup de pied au but
Un joueur marque un but en envoyant le ballon au-dessus de la barre qui relie les deux poteaux du but de l’équipe adverse.

Le plaquage
Il consiste à attraper le porteur du ballon et à le mettre au sol. Ce dernier doit tout de suite lâcher le ballon.

La passe
Elle doit toujours se faire vers l’arrière, sinon c’est une faute. Si on joue au pied, le ballon peut être envoyé vers l’avant.

Ph.: D. Bauweraerts