Le groupe terroriste Daech n’a plus de territoire

daechBON

En 2015, le groupe terroriste contrôlait en Irak et en Syrie un territoire grand comme 7 fois la Belgique. Quatre ans plus tard, il ne lui reste plus rien. Ce samedi, Daech a officiellement perdu la toute dernière ville qu’il dirigeait. 

Baghouz, en Syrie, était la dernière ville détenue par Daech. Ils en ont officiellement été chassés ce samedi. « Le territoire que Daech a pu posséder en Irak et en Syrie a été libéré », a confirmé Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat américain. « C’est un incroyable succès. »

Qu’est-ce que Daech?

Il s’agit d’un groupe terroriste qui est responsable de dizaines d’attentats et de milliers de morts à travers le monde. En France, il est derrière les attentats du 13 novembre 2015 qui ont fait 129 morts à Paris ou l’attentat de Nice où un camion a foncé dans la foule et fait 86 morts. En Belgique, Daech a revendiqué la tuerie au musée juif de Bruxelles qui a fait 4 morts ou les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 qui ont fait 32 morts.

Aussi connu sous le nom d’Etat islamique, ce groupe terroriste existe depuis 2014. C’est à cette date qu’il s’est déclaré chef d’un territoire à cheval entre l’Irak et la Syrie. Au fil de ses conquêtes, son territoire s’est étendu jusqu’à devenir aussi grand que 7 fois la Belgique. Les habitants qui ne reconnaissaient pas l’autorité de Daech étaient maltraités ou tués. Ce groupe a toujours fait preuve d’une grande violence, ce qui faisait peur à beaucoup de gens.

Dès 2014, plusieurs pays comme les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie ou encore la Belgique ont décidé de se réunir dans une « coalition internationale ». Le but de cette coalition était de lutter contre Daech en Irak et en Syrie. Comment? En bombardant par avion des positions stratégiques du groupe terroriste. Pendant ce temps, au sol, les armées locales aidaient à capturer ou tuer les djihadistes. Cette association a été une réussite puisqu’elle a permis de priver Daech du territoire qu’il avait conquis.

Daech est-il mort?

Non ! Beaucoup de djihadistes, membres de Daech, ont fui avant d’être faits prisonniers. Certains attendent donc le bon moment pour pouvoir revenir. Même sans territoire, les membres de Daech restent dangereux. Comme le disait le secrétaire d’Etat américain, « il reste beaucoup de travail pour s’assurer que la menace terroriste soit définitivement anéantie ».