Le nombre d’insectes diminue, pourquoi c’est inquiétant ?

papillon

Tu t’es peut-être déjà agacé(e) de voir une mouche voler près de ton assiette ou de te faire piquer par un moustique. Pourtant, les insectes sont très utiles !

Chaque année, durant près de trente ans, des scientifiques ont calculé le nombre d’insectes volants présents dans des réserves protégées en Allemagne. Ils ont publié la semaine passée les résultats de leur étude dans la revue scientifique Plos One. Résultat ? En trente ans, 80% d’insectes volants ont disparu en Allemagne, et en Europe.

Pourquoi les insectes sont-ils utiles ?

-          Ils permettent à d’autres animaux de se nourrir. Les oiseaux par exemple mangent beaucoup d’insectes. Si les insectes disparaissent, les oiseaux ne pourront plus se nourrir et ils mourront également. Les renards qui mangent les oiseaux ne pourront plus se nourrir non plus. Bref, beaucoup d’autres espèces pourraient disparaître étant donné que la chaîne alimentaire ne sera plus assurée.

-          Des insectes comme les abeilles ou les papillons permettent aux plantes de se reproduire, c’est-à-dire de produire des fruits ou de faire naître d’autres plantes. Comme chez les humains, il faut une plante mâle et une plante femelle pour faire des petits. Etant donné que les plantes ne peuvent pas bouger, ce sont les insectes qui transportent le pollen (mâle) sur le pistil (femelle). C’est ce qu’on appelle la pollinisation. Le vent peut parfois aussi s’en charger mais ce sont principalement grâce aux insectes que les plantes se reproduisent. Sans insectes, tu l’auras compris, il y aura donc beaucoup moins de plantes sur Terre ! Or, les plantes permettent de fabriquer l’oxygène que nous respirons.

Si nous ne voulons pas que ces catastrophes se produisent, il faut donc sauver les insectes !

Pourquoi disparaissent-ils ?

« L’agriculture intensive, les engrais et les pesticides pourraient être une cause probable de la disparition des insectes », expliquent les auteurs de l’étude. Ils ont en effet constaté que des champs agricoles étaient généralement présents autour des aires protégées qu’ils ont analysées. Afin de protéger leurs récoltes contre les insectes, beaucoup d’agriculteurs utilisent de puissants insecticides qui tuent les insectes plutôt que de les repousser.

Il n’y a bien sûr pas que les pesticides qui sont responsables de la disparition des insectes. Les auteurs de cette étude expliquent qu’ils doivent encore chercher les autres causes.

Crédit : reporters