Le rover Perseverance s’est posé sur Mars

marsBON

Son but : trouver des traces de vie ancienne sur la planète rouge. Explications.

Après environ 7 mois de voyage dans l’espace, le rover de la Nasa, nommé Perseverance, s’est posé jeudi sur Mars. Un véritable soulagement pour l’agence spatiale américaine qui avait investi beaucoup d’argent dans cette mission risquée. Rien n’était en effet gagné d’avance. Perseverance est seulement le cinquième rover à réussir à se poser sur Mars. Et, pour ne rien simplifier, le site d’atterrissage choisi était particulièrement difficile d’accès.

Que va faire Perseverance?

Si Perseverance s’est posé dans un lieu difficile d’accès, ce n’est pas par hasard. Les scientifiques pensent que cet endroit hébergeait auparavant un lac, qui contenait potentiellement des traces de vie. Le but du rover est donc de trouver des traces de vie ancienne sur Mars. Pour y arriver, il va se déplacer à plusieurs endroits et collecter des échantillons de sol pendant plusieurs années. Ceux-ci seront ensuite renvoyés sur Terre lors d’une prochaine mission, en 2030. Il faudra donc être très patient avoir de savoir si la vie a existé ailleurs dans l’espace.

Pourquoi Mars intéresse-t-elle?

Les Etats-Unis ne sont pas le seul pays à s’intéresser à Mars. En juillet dernier, la Chine (Asie) et les Emirats arabes unis (Moyen-Orient) ont eux aussi envoyé des sondes vers Mars. Celle de la Chine se posera en mai, et analysera le sol martien mais également l’atmosphère de la planète. Tandis que la sonde des Emirats arabes unis se contentera d’observer Mars de l’extérieur. Il s’agit tout de même déjà d’un exploit étant donné que c’est la première sonde arabe à ramener des photos de Mars.

Maintenant que les scientifiques connaissent mieux la lune, ils sont nombreux à s’intéresser à Mars, qui n’est finalement pas très loin de la Terre. Toutes ces missions devraient donc permettre de nous en apprendre plus sur la planète… et peut-être de préparer le terrain à un futur voyage, avec des humains cette fois.

crédit photo : afp