Le Royaume-Uni fait face à des pénuries sans précédent

essenceBON

Que se passe-t-il au Royaume-Uni? Pourquoi le pays manque-t-il de produits? Réponses.

Cela fait plusieurs semaines que, dans les supermarchés, certains rayons sont complètement vides. Des grandes chaines de restauration rapide ont également dû adapter leur menu suite à un manque de milkshake ou de poulet. Depuis quelques jours, c’est le carburant qui commence à manquer dans plusieurs stations service. Or, sans carburant, certaines personnes – comme des médecins – ne peuvent tout simplement pas aller travailler. Mais d’où viennent toutes ces pénuries?

Que se passe-t-il?

En réalité, ce ne sont pas vraiment les produits eux-mêmes qui manquent. Le problème vient plutôt du fait qu’il n’y a pas assez de gens pour transporter toutes ces marchandises jusqu’aux magasins. Et ce problème ne fait que se renforcer. Quand les gens voient les rayons vides dans les supermarchés, ils se mettent à acheter des produits dont ils n’ont pas vraiment besoin en grande quantité, juste pour être sûr d’en avoir assez. En faisant cela, ils aggravent donc les pénuries.

Pourquoi n’y a-t-il pas assez de chauffeurs routiers?

Le gouvernement anglais est persuadé que ce manque est dû à la pandémie de coronavirus. En effet, beaucoup de chauffeurs étrangers sont retournés dans leur pays pendant l’épidémie étant donné qu’il y avait moins de travail. Et, maintenant que l’épidémie est plus ou moins sous contrôle, ils préfèrent ne pas revenir au Royaume-Uni étant donné qu’ils ont trouvé du travail ailleurs. Sans compter que, depuis le Brexit, le Royaume-Uni a imposé de nouvelles règles aux chauffeurs de camions, ce qui rend leur venue dans le pays très compliquée. Selon la fédération des transports, il manquerait actuellement 100.000 chauffeurs routiers au Royaume-Uni.

Que faire?

Boris Johnson, le Premier ministre anglais, a dit qu’il accorderait des visas provisoires à 5.000 chauffeurs routiers étrangers. Le visa est un document qui va faciliter leur venue dans le pays pendant quelques mois. Mais que se passera-t-il après? Le problème risque de se répéter. Pour les associations de chauffeurs de camion, il faudrait tout simplement améliorer leurs conditions de travail pour pouvoir embaucher facilement plus de conducteurs. En attendant, c’est l’armée qui va aider à livrer le carburant dans les stations-services à partir de ce lundi…

crédit : afp