Le Sri Lanka frappé par huit attentats le jour de Pâques

srilankaBON

290 personnes sont mortes dans huit explosions qui ont touché ce dimanche des hôtels et des églises au Sri Lanka.

Le Sri Lanka est une île deux fois plus grande que la Belgique située au sud de l’Inde, en Asie. Elle est particulièrement appréciée des touristes pour la beauté de ses paysages. Mais, ce dimanche, elle a fait la Une de l’actualité pour une toute autre raison. En effet, huit attentats ont eu lieu dans plusieurs villes en bord de mer.

Que s’est-il passé?

Six attentats ont frappé le pays dans la matinée. A Colombo, la plus grande ville du Sri Lanka située à l’ouest, trois hôtels de luxe et une église ont été attaqués. Un kamikaze se serait fait exploser dans l’un des hôtels alors qu’il faisait la file dans un buffet. A quelques kilomètres de là, à Negombo, une autre église a été visée. De l’autre côté de l’île, à Batticaloa, une troisième église a été attaquée.

Dans l’après-midi, deux autres attentats ont eu lieu à Dehiwala, à l’ouest du pays : l’un contre une église, l’autre dans une maison où un homme s’est fait exploser pendant une intervention de la police.

A l’heure d’écrire ces lignes, le bilan faisait état de près de 300 morts et des centaines de blessés.

Ces nombreux attentats prouvent que les auteurs préparaient leur coup depuis longtemps. Pour l’instant, personne n’a revendiqué ces attaques. Toutefois, les policiers suspectent un groupe islamiste du nom de « NTJ (National Thowheeth Jama’ath) ». Ils ont déjà procédé à une dizaine d’arrestations.

Un hommage mondial

Viser des églises le jour de Pâques, l’une des fêtes les plus importantes pour les Chrétiens, a de quoi traumatiser cette communauté de croyants. Très rapidement, le Pape François a donc réagi et exprimé sa profonde tristesse.

Le monde entier, croyant ou non, a également compati avec le Sri Lanka et rendu hommage aux victimes de ces actes de cruauté.

crédit photo : afp