Le variant Omicron va-t-il mettre fin à la crise sanitaire?

covidBON (2)

Il est encore trop tôt pour le dire, mais la situation actuelle redonne un peu d’espoir.

Il n’y a jamais eu autant de nouveaux cas quotidiens de coronavirus en Belgique depuis le début de l’épidémie. Pourtant, les hospitalisations augmentent très peu et sont moins nombreuses que lors des précédentes vagues. Les décès continuent eux aussi à diminuer. Qu’est-ce que cela veut dire?

Le variant Omicron va-t-il nous sauver?

En réalité, cela s’explique par le variant Omicron. Omicron est la forme de coronavirus qui circule le plus en Belgique à l’heure actuelle. Et, bonne nouvelle, ce variant est certes plus contagieux que le variant précédent, mais moins grave que celui-ci. Autrement dit, les personnes qui attrapent le variant Omicron ont des symptômes plus légers et finissent moins souvent à l’hôpital.

Selon l’OMS, la moitié des Européens auront attrapé le variant Omicron dans les deux mois. Cela veut dire que beaucoup de personnes vont développer une immunité (protection) naturelle face au virus. Si on compte toutes ces personnes ainsi que celles qui sont vaccinées et ont donc déjà une immunité, on va arriver à un très grand nombre de gens qui seront mieux protégés du virus. Selon l’Agence européenne des médicaments (EMA), grâce à cela, le Covid pourrait devenir une maladie endémique, ce qui serait une bonne nouvelle.

Qu’est-ce qu’une maladie endémique?

Tu le sais, aujourd’hui nous sommes en pleine épidémie de Covid. Une épidémie veut dire que le Covid contamine un grand nombre de personnes partout dans le monde. Une endémie, au contraire, est une maladie qui apparaît à certains moments de l’année dans des régions bien particulières, et avec un nombre de cas limité. La grippe est, par exemple, une maladie endémique dans nos régions. Elle apparaît chaque année en hiver, contamine un certain nombre de personnes, puis diminue en été. Si le Covid devenait endémique, il faudrait donc continuer à le surveiller, mais moins que maintenant.

Quel avantage?

Si le Covid devenait une maladie endémique, cela voudrait dire qu’il ne faudrait plus forcément vacciner toute la population, mais juste les personnes les plus à risques (les personnes de + de 65 ans). Cela voudrait également dire qu’il ne faudrait plus vivre masqué et fermer certains secteurs lorsque cela va mal. Bref, on se rapprocherait vraiment de la vie d’avant.

Faut-il crier victoire alors?

Malheureusement, non. Pour l’instant, nous sommes toujours dans une situation d’épidémie. Cela veut dire qu’il faut continuer à faire attention, se protéger et protéger les autres. Certes, il y a moins de cas graves avec Omicron mais il y en a ! De plus, si trop de gens attrapent le variant Omicron en même temps, cela risque quand même de finir par faire augmenter les hospitalisations. Et si elles augmentent trop, la situation risque à nouveau de dégénérer.

Malgré tout, si un autre variant plus grave n’apparaît pas entretemps, on pourrait peut-être bientôt apprendre à mieux vivre avec le virus.

crédit photo : belga