Les Belges sont solidaires face au coronavirus

solidariteBON

La Première ministre belge, Sophie Wilmès, l’a répété à plusieurs reprises : « Il faut rester chez soi! ». Mais, même depuis la maison, il est possible d’aider les autres. Voici quelques projets mis au point par les Belges.

A l’heure d’écrire ces lignes, plus de 340.000 personnes ont été infectées par le coronavirus dans le monde et plus de 14.000 personnes en sont mortes. Rien qu’en Belgique, 3743 cas ont été détectés (mais certains sont maintenant guéris) et 88 personnes en sont décédées. Mais, malgré tout, il est important de ne pas se laisser abattre. Et ces Belges l’ont bien compris. Même s’ils sont enfermés chez eux pour ne pas être contaminés et ne pas contaminer les autres, des gens ont décidé d’aider ceux qui en ont besoin. Un bel élan de solidarité que nous avons eu envie de relayer dans le Tremplin.

Applaudir le personnel médical

Comme dans d’autres pays touchés par le virus (France, Italie), les Belges ont décidé de remercier le personnel médical qui, comme d’habitude, fait tout pour soigner les patients malades et ce, même s’ils ne sont pas toujours très bien protégés contre le virus. Depuis mercredi dernier, de nombreux Belges se mettent à leur fenêtre dès 20h et applaudissent tous ensemble pendant quelques minutes. De quoi prouver aux médecins et aux infirmier(ère)s qu’on pense fort à eux en ces temps difficiles.

Les mots de remerciement

Dire « merci » est très important, encore plus maintenant. Les restaurants qui continuent à livrer n’hésitent donc pas à joindre des petits mots de remerciements aux commandes de leurs clients… ou à offrir leur commande au personnel médical !

Coudre des masques

Actuellement, en Belgique, tout le monde ne peut pas se protéger efficacement contre le coronavirus. Il n’y a en effet pas assez de masques de protection pour tout le monde. Pourtant, beaucoup de métiers risquent de côtoyer des patients potentiellement infectés: médecins, infirmiers, caissiers, policiers, livreurs, etc. De nombreux Belges ont donc décidé de coudre leurs propres masques avec de vieux bouts de tissus et de les offrir à ceux qui en avaient besoin. Si les experts pensent que c’est inutile de porter ces masques si l’on est pas malade, les porter quand on a le coronavirus pourrait bel et bien éviter de contaminer d’autres personnes. C’est en tout cas « toujours mieux que rien ».

Faire les courses à la place des autres

On te l’a déjà dit : les personnes âgées sont celles qui risquent le plus de mourir du coronavirus. Il leur est donc déconseillé de se rendre elles-mêmes dans les magasins faire leurs courses. Depuis plusieurs jours, des bénévoles leur proposent de faire leurs courses et de leur ramener, comme ça elles n’ont pas à se déplacer.

Téléphoner aux personnes âgées

Beaucoup de personnes âgées vivent seules ou dans des maisons de retraite. Elles ne peuvent donc plus recevoir de visites et souffrent de la solitude. Pour y remédier, plusieurs organismes proposent à tout ceux qui le veulent de faire des dessins et de les envoyer aux personnes âgées. Toi aussi, tu peux le faire si tu as une maison de retraite près de chez toi.

crédit photo : pexels

Laisser un commentaire