Les Belges font davantage de vélo

veloBON

Si la crise du coronavirus a été difficile pour tout le monde, elle aura au moins eu une conséquence positive : les Belges font plus de vélo qu’avant.

Selon un sondage réalisé à la demande de Vermarc Sport, une entreprise qui vend des vélos, 4 Belges sur 10 déclarent avoir fait plus de vélo pendant le confinement. Mieux, 2 Belges sur 10 affirment qu’un de leurs proches a acheté un vélo pendant le confinement.

S’il n’existe pas de chiffres officiels sur les ventes de vélos en Belgique, il est certain que la crise du coronavirus a encouragé les Belges à faire plus de vélo qu’avant.

Pourquoi les Belges se sont-ils mis au vélo?

Lorsque la Belgique a mis en place le confinement, elle a interdit beaucoup de choses, mais elle a toujours permis aux Belges de sortir afin de courir, de marcher ou de faire du vélo.

« Comme il a fait beau, les gens se sont dit que c’était l’occasion de se remettre au vélo », explique le gérant d’un magasin de bicyclettes à la RTBF. « Des familles ont aussi commandé des vélos chez moi car elles voulaient occuper leurs enfants qui ne pouvaient plus aller à l’école », poursuit-il. Pour rappel, si tous les magasins ont dû fermer, les commandes en ligne étaient toujours possibles. « Enfin, certaines personnes ont voulu s’acheter un vélo pour éviter de prendre les transports en commun quand elles iraient à nouveau au travail ».

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle?

Le vélo est un moyen de se déplacer qui ne pollue pas, il est donc extrêmement bon pour la planète. Qu’ils soient électriques ou pas, les vélos sont aussi l’occasion de faire du sport, ce qui permet aux gens d’améliorer leur condition physique. Enfin, le vélo est une activité adaptée à tous.

Reste à voir si les Belges poursuivront leurs bonnes habitudes une fois que la crise sera totalement derrière nous.

crédit photo : pexels