Les élèves de maternelle et primaire pourront tous retourner à l’école

Ecole_Reporters_DPA

Comment se passera la rentrée des maternelles et des primaires? Pourquoi une telle décision a été prise? Réponses.

Nous t’avions annoncé dans un précédent article que seuls certains élèves pourraient reprendre les cours, en petits groupes, et uniquement quelques jours par semaine. Mais les autorités belges ont finalement changé d’avis. Elles ont autorisé tous les élèves de maternelle et de primaire à reprendre les cours presque comme avant. Pour les élèves de secondaire en revanche, rien ne change.

Qu’est-ce qui change?

Dès le 2 juin, les élèves de maternelle pourront revenir en classe presque comme avant. Ils ne devront pas porter de masque et ne devront pas respecter la distance de sécurité d’1m50 avec leurs amis. Le nombre d’enfants en classe ne sera pas limité, ce qui veut dire que la classe sera exactement comme avant. Les enfants devront toutefois continuer à bien se laver les mains.

Dès le 8 juin, les élèves de primaire qui le désirent rentreront également en classe. Là encore, tous les élèves pourront revenir en même temps, dans la même classe, sans porter de masque. La distance de sécurité d’1m50 devra être respectée avec le professeur, mais pas entre les élèves. Eux aussi devront continuer à bien se laver les mains.

Attention, ces dates sont celles données par les autorités, mais chaque école est libre de choisir si elle rouvre à tous les élèves ou non. De même, tes parents ont tout à fait le droit de refuser que tu retournes en classe.

Pourquoi un tel changement?

Mercredi dernier, les autorités belges et les experts ont affirmé que les enfants ne propageaient presque pas le virus. Grâce à différentes études scientifiques et aux nouvelles connaissances que l’on a du Covid-19, ils ont réalisé que les enfants ne représentaient pas de risque pour la population. De plus, certains enfants souffraient vraiment de solitude. Il était donc urgent, selon eux, de les renvoyer à l’école retrouver leurs camarades de classe. Notons, enfin, que la Flandre a joué un grand rôle étant donné qu’elle avait déjà choisi de renvoyer les maternelles et les primaires à l’école avant que la décision officielle ne soit prise pour l’ensemble du pays. La Flandre a donc un peu accéléré les choses.

crédit photo : DPA