L’Espagnol Carlos Sainz a remporté son troisième Dakar

carlosBON

Il a remporté le rallye dans la catégorie « auto ». Malheureusement, cette course ne s’est pas bien finie pour tout le monde étant donné qu’un pilote est décédé et qu’un autre est toujours dans un état critique.

Après 12 étapes et 7.800 kilomètres de course, Carlos Sainz a remporté le troisième Dakar de sa carrière dans la catégorie « auto ». Une belle performance étant donné qu’il a pris la tête du rallye-raid dès la 4ème étape et ne l’a plus jamais lâchée. Le tenant du titre, le Qatarien Nasser al-Attiyah, n’a rien pu faire pour lui mettre des bâtons dans les roues.

A 57 ans, l’Espagnol Carlos Sainz est le plus vieux vainqueur du Dakar. Ce qui était déjà le cas lorsqu’il avait remporté l’édition de 2018, huit ans après sa toute première victoire.

Précisons qu’il y a d’autres catégories comme les motos, les camions et les quads. Toutefois, la catégorie « auto » reste la plus suivie.

Une première en Arabie saoudite

Si à l’origine, la course reliait Paris (France) à Dakar (au Sénégal, en Afrique), cela faisait 10 ans qu’elle était organisée en Amérique du sud, tout en continuant à s’appeler « Dakar ».

Depuis 2020, c’est l’Arabie saoudite qui a acheté le droit d’organiser la course et ce, pour 5 ans. Un choix qui fait polémique étant donné que le pays ne respecte pas toujours les droits de l’homme.

Une édition dangereuse

Les opposants au Dakar ne cessent de dire que cette course est dangereuse. Il faut dire qu’il a causé 60 morts depuis sa création, en 1979. Cette année encore, un motard est décédé après avoir chuté tandis qu’un autre est toujours dans un état critique…

 

crédit : AP