L’Etat islamique s’en prend à la communauté gay

OrlandoOK

Dimanche, à l’aube, Omar Mateen, un Américain d’origine afghane de 29 ans, a ouvert le feu dans une boîte de nuit gay. Le bilan est très lourd: 50 morts et 53 blessés. L’attentat a été revendiqué par l’organisation terroriste Etat islamique (EI).

Il était 1h du matin dimanche lorsqu’Omar Mateen, un Américain d’origine afghane de 29 ans, a fait irruption dans le night club gay et lesbien « Pulse », à Orlando, en Floride (Etats-Unis). Il était armé d’un fusil d’assaut, d’un revolver et, sans doute, d’une ceinture d’explosifs. A cette heure, la discothèque, très populaire parmi les membres de la communauté LGBT (lesbiennes, gay, bisexuels et transgenres), c’est-à-dire les personnes qui ne sont pas hétérosexuelles, était bien remplie: plus de 300 personnes dansaient ou buvaient un verre.

Selon la police, le tireur aurait garé son véhicule sur le parking, avant d’échanger des premiers coups de feu à l’entrée de la discothèque avec les agents de sécurité. Ensuite, il s’est rué à l’intérieur et, selon de nombreux témoins, a tiré longuement. Cette fusillade est la plus meurtrière de l’histoire des USA: 50 personnes ont perdu la vie et 53 ont été blessées.

Une prise d’otages

Après avoir tiré, Omar Mateen a également pris les clubbers survivants en otage pendant près de trois heures. Vers 5 heures du matin, les troupes d’élite de la police ont lancé l’assaut: elles ont d’abord lancé deux charges explosives pour détourner l’attention du tireur avant de défoncer un mur avec un véhicule blindé et d’abattre Omar Mateen.

Dimanche, l’organisation terroriste Etat islamique (EI) a revendiqué cet attentat. Selon de nombreux experts, il n’est pas « étonnant » qu’Omar Mateen se soit attaqué à la communauté gay. Les homosexuels sont honnis (c’est-à-dire couverts de honte) par l’Etat islamique. Par exemple, en Irak et en Syrie, l’Etat islamique condamne l’homosexualité par la peine capitale (la prison à vie ou la peine de mort).

Hommages dans le monde

La fusillade d’Orlando a suscité une vive émotion partout dans le monde, y compris en Belgique. Ainsi, la tour Eiffel à Paris (France) a porté lundi soir les couleurs américaines. Aux Etats-Unis, à New York, l’empire State Building a éteint ses lumières dimanche soir tandis que l’antenne du One World Trade Center s’est illuminée aux couleurs de l’arc-en-ciel, qui représentent la communauté gay.

Ph.: Reporters