L’Iran s’est vengé des Etats-Unis

missileBON

Après que Donald Trump, le président américain, a fait tuer deux personnalités iraniennes très appréciées, il était certain que l’Iran allait se venger. Malheureusement, il a abattu par erreur un avion transportant des civils. Explications.

Qu’a fait l’Iran pour se venger?

Cinq jours après les frappes américaines ayant tué deux personnalités iraniennes, l’Iran a lancé le 8 janvier des missiles vers deux bases utilisées par les Américains en Irak. Ces tirs n’ont heureusement pas fait de victimes. « Nous ne voulions pas tuer de soldats ennemis, ce n’était pas très important pour nous. Nous voulions prouver que nous étions tellement supérieurs à l’ennemi que nous pouvions toucher n’importe quelle cible », a précisé un commandant iranien.

« Nous avons giflé les Américains au visage », a encore déclaré le guide suprême iranien, l’ayatollah Khamenei. « Il faut que la présence des Etats-Unis dans la région prenne fin », a-t-il encore ajouté.

Comment ont réagi les Etats-Unis?

Donald Trump, le président américain, a expliqué dans un discours qu’il ne comptait pas se venger militairement puisque les frappes iraniennes n’ont fait aucune victime. Toutefois, il a mis en place de nouvelles sanctions économiques contre l’Iran. « Ces sanctions étaient déjà sévères, mais elles le sont encore plus ».

Tout est bien qui finit bien?

Malheureusement, non ! Quelques heures après avoir tiré des missiles contre des positions américaines en Irak, l’Iran a abattu par erreur un avion qui transportait 176 personnes. Ce dernier décollait de Téhéran, la capitale iranienne, et faisait route vers l’Ukraine. « Cette nuit-là, nous étions en situation de guerre. Cet avion a été identifié comme un missile. L’un de nos hommes a décidé de l’abattre », a regretté un général iranien, tout en précisant que tout cela était la faute des Etats-Unis, responsable des tensions dans la région.

Des manifestations en Iran

Cette erreur tragique a eu des conséquences à l’intérieur de l’Iran puisque des manifestations ont éclaté samedi. Certains Iraniens ne comprennent pas comment un avion transportant des voyageurs a pu être abattu. Ils sont d’autant plus en colère que les victimes sont principalement des Iraniens (!) et des Canadiens. Certains Iraniens n’en peuvent plus de leurs dirigeants et n’hésitent pas à le montrer, quitte à être violemment sanctionnés. Pour rappel, en novembre dernier, l’Iran n’avait pas hésité à employer les grands moyens pour éviter les manifestations. En tout, 300 personnes étaient mortes.