Mads Pedersen, champion du monde de cyclisme sur route

pederseNBON

La finale homme des Mondiaux de cyclisme sur monde s’est déroulée ce dimanche en Angleterre sous une pluie infernale. Des conditions météo qui n’ont pas réussi à notre équipe belge.

Peu avant la course, les organisateurs avaient fait savoir qu’à cause de la pluie, l’épreuve serait raccourcie d’une vingtaine de kilomètres. Et ce, afin d’éviter aux cyclistes de passer par deux côtes qui étaient inondées. Mais, malgré tout, plusieurs coureurs n’ont pas pu finir les 261km et ont dû abandonner.

La Belgique n’a pas brillé

Notre meilleure chance de médaille était Philippe Gilbert, un coureur qui avait déjà remporté ce prestigieux titre en 2012. Malheureusement, la pluie et le froid ne lui ont pas réussi. Il a chuté après  135km de course, se faisant très mal au genou. Aidé par un autre Belge de son équipe, Remco Evenepoel, Gilbert a tenté de remonter sur son vélo et de rattraper les autres. En vain. Les deux coureurs, trop épuisés, ont été contraints d’abandonner. Un coup dur pour Gilbert qui, à 37 ans, ne pourra plus espérer être champion du monde dans le futur.

Après cet incident, la Belgique pouvait toujours compter sur Greg Van Avermaet, un cycliste qui avait remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Rio en 2016. Malheureusement, il n’a pas été assez fort. « J’ai fait ce que je pouvais, mais ce ne sont pas des conditions de course qui me plaisent », a-t-il déclaré.

Mads Pedersen, grand vainqueur

D’autres coureurs ont également été victimes du froid qui a tétanisé (paralysé) leurs muscles.  Mais les conditions étaient pareilles pour tout le monde. Et, à la fin, c’est le Danois Mads Pedersen qui a été le plus fort. Il a pu s’adapter aux conditions météo pour remporter la course. Sa précédente victoire datait d’ailleurs d’il y a une semaine, au Grand Prix d’Isbergues, où, là aussi, il a plu des cordes.

A 23 ans, Mads Pedersen devient donc champion du monde de cyclisme sur route. Bravo à lui !

 

crédit photo : belga

Laisser un commentaire