Mondiaux d’athlétisme: la Belgique remporte deux médailles

dohaBON

Du 27 septembre au 6 octobre ont eu lieu les Championnats du monde d’athlétisme à Doha, au Qatar. Pourquoi ont-ils été critiqués? Qu’ont fait nos athlètes belges? Réponses. 

Durant 10 jours, près de 2.000 athlètes se sont affrontés pour tenter de gagner des médailles mais, également, pour se qualifier aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020. En tout, 49 épreuves étaient organisées.

Un Mondial d’athlétisme critiqué

Le Qatar est un petit pays du Moyen-Orient (Asie) qui s’est considérablement enrichi ces dernières années grâce à la vente de pétrole. Après avoir construit des bâtiments très modernes, le Qatar souhaite maintenant attirer les touristes. Comment? En proposant d’accueillir plusieurs événements comme les Mondiaux d’athlétisme ou le Mondial de football en 2022. Problème? Le Qatar a un climat subtropical aride. Cela veut dire que pendant la saison chaude, il peut faire jusqu’à 50°C ; l’humidité est également très élevée. Si le Mondial de football aura lieu pendant la saison douce (sous des températures agréables), les Mondiaux d’athlétisme, eux, se sont déroulés à la fin de la saison chaude. Certains athlètes ont donc souffert de la météo. Pour te donner une idée, lors du marathon féminin, 28 sportives sur 68 ont abandonné à cause des conditions climatiques trop difficiles! « C’était la pire course de ma vie », ont déclaré plusieurs d’entre elles. A cause de l’humidité, la température de leur corps ne parvenait pas à baisser normalement, ce qui a entraîné des malaises.

Heureusement, tous les athlètes n’ont pas souffert de la chaleur. En effet, la plupart des épreuves avaient lieu dans un stade climatisé à ciel ouvert qui a permis de baisser la température de 15°C. Un stade pas trés écologique qui a été très critiqué pour sa consommation d’énergie.

Et nos athlètes belges?

Il serait trop long de te détailler les résultats des 49 épreuves, nous allons donc nous concentrer sur la Belgique qui est repartie avec deux médailles. Nafi Thiam a ainsi remporté une médaille d’argent en heptathlon. Elle n’est toutefois pas parvenue à garder son titre. Lors des précédents Mondiaux qui s’étaient déroulés à Londres en 2017, elle avait remporté la médaille d’or.

La Belgique a également fait un bon résultat en relais 4x400m, aussi bien avec son équipe masculine que féminine. Les Belgian Tornados (hommes) sont repartis avec la médaille de bronze, leur première médaille lors de Mondiaux! Si les Belgian Cheetahs sont reparties bredouilles, elles peuvent être fières de leur parcours. Elles ont fini 5èmes en finale (avoir après gagné une place suite à la disqualification du Canada). Mais, surtout, elles ont battu le record de Belgique et sont qualifiées pour les Jeux olympiques l’année prochaine. Bravo à tous nos athlètes !

 

crédit photo : belga

Laisser un commentaire