Neuf pays s’accordent pour protéger l’océan Pacifique

oceanBON

Comment vont-ils faire? Pourquoi protéger les océans? Réponses.

Océan_PacifiqueL’océan Pacifique est le plus grand océan du monde. Il se situe entre le continent américain et l’Asie. Jeudi dernier, neuf pays ont décidé de s’unir afin de le protéger. Il s’agit du Chili, de la Colombie, du Pérou, du Costa Rica, de l’Equateur, du Panama, du Canada, du Mexique et des Etats-Unis.

Sur base d’une idée du Chili, ces pays ont décidé de créer des « zones protégées » dans l’océan Pacifique. Autrement dit, des espaces limités chargés de protéger les espèces marines. « Nous devons mieux travailler pour protéger nos mers parce que les espèces marines ne connaissent pas de frontières », a déclaré à l’AFP le président du Costa Rica.

Pourquoi faut-il protéger les océans?

Comme l’explique l’ONG Greenpeace, qui veut protéger l’environnement, les océans sont utiles pour plusieurs raisons.

1. Les océans sont essentiels à la vie sur Terre. Non seulement ils produisent la moitié de l’oxygène qui nous permet de respirer mais, en plus, ils absorbent 30% de nos émissions de CO2.

2. Les océans abritent de nombreuses espèces marines. Or, celles-ci sont menacées. Non seulement, le réchauffement climatique risque de tuer certaines espèces mais, en plus, déjà maintenant, les activités humaines en tuent également. Quelques exemples : si on pêche trop de poissons, on ne laisse pas le temps à la nature d’en faire naître d’autres, ce qui peut conduire à la disparition d’une espèce. Si on se baigne avec de la crème solaire toxique, on peut faire du mal aux poissons et finir par les tuer. Et, bien entendu, il y a la pollution.

3. Les océans sont trop pollués. Les océans sont utiles pourtant ils sont extrêmement pollués. Greenpeace estime que l’équivalent d’un camion poubelle par minute est rejeté dans les océans. C’est énorme ! Il faut absolument agir maintenant si on veut encore les sauver. Si tu le peux, essaie d’acheter du poisson issu de la pêche durable et évite d’acheter des produits en plastique.

crédit photo : pexels