Nina Derwael, double championne du monde !

Nina

La gymnaste belge Nina Derwael a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques, lors des Championnats du monde de gymnastique à Stuttgart, en Allemagne.

Nous t’avions déjà parlé d’elle en octobre 2017 ! Elle a 19 ans, est Belge, habite à Saint-Trond, en Flandre, mesure 1,68 m et pèse 54 kg. C’est Nina Derwael, la double championne du monde de gymnastique depuis ce week-end !

Tout miser sur les barres asymétriques

Ce samedi 12 octobre, la gymnaste limbourgeoise était stressée. Gagnante du championnat du monde l’an dernier à Doha, Nina Derwael avait envie de remporter une place sur le podium, surtout pour son agrès préféré : les barres asymétriques. Elle était la dernière à passer. Par mesure de prudence, elle ne s’est d’ailleurs pas présentée en finale pour le sol : “Ce fut une semaine assez délicate pour mon pied. Avant la finale du concours général, il était ok. Mais depuis lors, je ressens une douleur.”

Double médaillée d’or

Une fois retombée au sol, un grand sourire s’est vu sur son visage, celui du soulagement : “Ce fut un sentiment indescriptible ! J’étais vraiment soulagée parce que j’étais un peu stressée. Étant la dernière à passer, l’attente fut longue et la tension est montée, même si j’étais préparée à cette situation”, a-t-elle expliqué après sa performance. C’est avec la note de 15,233 points que la gymnaste reçoit à nouveau le sacre de championne du monde. A la deuxième place il y a la Britannique Rebecca Downie (avec 15,000 points) et l’Américaine Sunisa Lee (avec 14,800 points). La voilà donc double championne du monde sur les barres asymétriques, qu’elle connaît comme sa poche, après des heures et des heures d’entraînement. Après le bronze en 2017, la voilà propriétaire de deux médailles d’or (2018 et 2019).

Objectif J.O. de Tokyo !

En plus de sa participation en solo aux championnats du monde, la gymnaste belge a participé à la qualification de l’équipe féminine belge pour les jeux Olympique de Tokyo. On retrouvera donc Nina Derwael et son équipe en juillet prochain pour les Jeux Olympiques au Japon. Peut-être sera-t-elle à nouveau sur le podium ?

 

Crédit : Reporters