Que s’est-il passé lors d’une des journées les plus meurtrières du conflit israélo-palestinien ?

gazaBON

59 Palestiniens ont été tués par Israël alors qu’ils manifestaient contre le transfert d’une ambassade. Explications.

Avant toute chose, pour bien que tu comprennes la situation, nous allons t’expliquer l’origine de ce conflit entre Israéliens et Palestiniens.

Pourquoi y a-t-il un conflit dans cette région?

Au début du 20ème siècle, les Palestiniens musulmans (majoritaires) et les Juifs (minoritaires) vivaient ensemble en Israël. Lorsque des Juifs vivant ailleurs dans le monde décident de s’installer en Israël, des conflits éclatent entre les deux communautés qui se disputent le territoire. En 1948, pour résoudre la situation, l’ONU propose un “plan de partage” du territoire israélien entre les deux communautés : un Etat palestinien (Cisjordanie + Bande de Gaza), un Etat juif (Israël) et Jérusalem, la capitale, qui n’appartenait ni à l’un ni à l’autre mais à la “Communauté internationale”.

carte1

Le plan de partage est jugé inéquitable par les Palestiniens qui le refusent. Israël déclare toutefois son indépendance en 1948. Depuis, les Israéliens se sont étendus dans d’autres parties du pays, ce qui ne plait pas aux Palestiniens.

Trump en rajoute une couche

Aujourd’hui, ce sont les Israéliens qui contrôlent entièrement Jérusalem, ce qui énerve beaucoup les Palestiniens.

En décembre dernier, Donald Trump, le président américain, a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Une décision que l’ONU a condamnée. Mais Trump est resté sur son idée et a déplacé lundi dernier l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Des dizaines de morts à Gaza

Des manifestations avaient déjà lieu depuis le 30 mars dans la bande de Gaza. En effet, les Palestiniens qui y vivent en ont marre de leurs conditions de vie. Ils subissent un blocus de la part d’Israël, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas facilement accès à des médicaments ou encore à de la nourriture. La frontière est contrôlée par des soldats israéliens lourdement armés. Pourquoi Israël agit-il de la sorte? Parce que c’est le Hamas, une organisation considérée comme terroriste par beaucoup de pays du monde, qui gouverne la région. Cela ne veut pourtant pas dire que tous les habitants sont des terroristes. Bien au contraire !

Suite à ce transfert d’ambassade, les choses ont dégénéré. Des Palestiniens se sont montrés menaçants envers les forces de l’ordre israéliennes qui ont riposté en tuant 59 personnes et en faisant des centaines de blessés. Parmi les morts figurent un bébé de 8 mois et 10 mineurs. Israël a affirmé que les personnes sur lesquelles il a tiré étaient des terroristes mais il y avait aussi énormément de civils.

Réactions

Le Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU a affirmé qu’Israël avait eu une réaction “disproportionnée”. Selon lui, Israël aurait pu calmer la situation sans faire de morts.

Le président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan (un allié des Palestiniens), lui, a réuni l’Organisation de la coopération islamique (OCI) vendredi dernier afin de faire condamner Israël. Il a dit qu’un génocide avait été commis à Gaza. Les 57 pays faisant partie de l’OCI ont demandé à tous les pays du monde de “protéger les Palestiniens” et d’enquêter sur ce qu’il s’est passé à Gaza.

crédit : reporters