Stop aux violences faites aux femmes!

violencefemme

Ce lundi 25 novembre est la Journée internationale contre les violences faites aux femmes.

10.000 personnes ont marché ce dimanche à Bruxelles contre les violences faites aux femmes. C’est la plateforme Mirabal (qui regroupe une centaine d’organisations) qui est à l’origine de l’événement. Sont but? Attirer l’attention sur les violences que subissent les femmes mais également pousser le gouvernement à agir davantage.

Pourquoi est-ce important de parler des violences faites aux femmes?

Parce que toutes les femmes ont un jour ou l’autre subi des faits de violence. En ce moment même, des femmes sont insultées dans la rue, harcelées sur internet, battues par leur compagnon ou violées.

Dans certains cas, ces violences peuvent même conduire à la mort. Selon le blog Stop Féminicide, depuis 2019, 22 femmes sont mortes en Belgique juste parce qu’elles étaient des femmes. Si on remonte à 2017, on parle de 100 femmes tuées par leur ex-petit ami ou leur compagnon.

On te parle uniquement de la Belgique, mais dans le monde entier, des femmes sont victimes de violences.

Que faire?

Il est tout d’abord très important que chacun se rende compte que les violences contre les femmes sont extrêmement graves ! Certains hommes pensent encore qu’insulter une femme dans la rue est drôle ou normal. Mais ça ne l’est pas ! Cela traumatise les femmes qui se déplacent avec la peur au ventre.

Ensuite, il faut donner plus d’argent aux associations qui accueillent les femmes ayant subi des violences. Si les victimes restent avec leur compagnon violent, c’est souvent parce qu’elles n’ont pas les moyens de partir et de s’occuper seules de leur(s) enfant(s). Des centres existent déjà pour les accueillir, mais il faudrait leur donner encore plus d’argent afin qu’ils accueillent encore plus de femmes.

Enfin, il est essentiel de comprendre que la femme n’est pas responsable de ce qui lui arrive. Le problème vient en effet des hommes violents. Il faudrait donc trouver un moyen efficace de les éloigner des femmes qu’ils traumatisent mais aussi leur faire changer de comportement.

 

crédit photo : pexels

Laisser un commentaire