Syrie: le dernier pédiatre de la ville d’Alep est mort, victime de la guerre

AlepOK

Mohammad Wassim Maaz était resté dans la ville syrienne d’Alep pour soigner les enfants. Mais, mercredi passé, une bombe s’est abattue sur son hôpital. Il est mort ainsi qu’un dentiste, trois infirmiers et 22 civils.

Cet article est réservé aux personnes abonnées.
Connectez-vous !

se connecter

Découvrez notre offre 2015-2016