Un Belge champion d’Europe de cross-country

KimeliOK

Le jeune Isaac Kimeli, 22 ans, s’est imposé dimanche dans la catégorie des moins de 23 ans, à Chia, en Sardaigne, en Italie.

C’est tout sourire qu’Isaac Kimeli, jeune Belge de 22 ans d’origine kenyane, savourait dimanche sa victoire au championnat d’Europe de cross-country (dans la catégorie « Espoirs » des moins de 23 ans), organisé cette année à Chia, en Sardaigne, en Italie.

Le cross-country? Qu’est-ce donc? Hé bien, c’est une des épreuves de l’athlétisme qui consiste en une course nature. Il s’agit d’une épreuve hivernale dont les distances sont plus ou moins longues, de quatre à douze kilomètres selon les catégories d’âge et le niveau de la compétition.

Isaac Kimeli s’est imposé en 28 minutes 48 secondes devant l’Espagnol Carlos Mayo et l’Italien Yemaneberhan Crippa. Décevant 20e et 33e aux deux derniers championnats d’Europe de cross en espoirs, Isaac Kimeli avait fait du rendez-vous européen de ce dimanche à Chia un objectif prioritaire. « Déjà au début de la course, je m’étais dit: c’est aujourd’hui que cela doit se passer », a-t-il confié dimanche au micro du site « Atletieknieuws ». « J’ai déjà ‘raté’ deux fois, donc je me suis dit: ‘Isaac, cela doit se passer aujourd’hui’ ».

Une médaille d’or et une d’argent

Isaac Kimeli s’est ancré dans un groupe de six coureurs isolés en tête après trois kilomètres de course. Le Suédois Napoleon Solomon a activé le groupe à 1,5 kilomètre du but avant de rentrer dans le rang. Kimeli a ensuite pris les commandes au kilomètre pour imprimer un train autoritaire, avant de redonner un gros coup d’accélérateur qui lui a permis de s’isoler définitivement en tête et d’aller conquérir le titre européen.
Cette victoire « signifie beaucoup pour moi. Ma maman n’a pas pu venir aujourd’hui car elle a le pied cassé. Je lui avais dit que j’allais courir pour elle (…), a-t-il confié, ému. Je pense que nous avons écrit l’histoire chez les espoirs, avec ma médaille d’or et l’argent en équipes (NdlR : l’équipe belge s’est également classée 2e du classement inter-nations). On peut faire de belles choses individuellement, mais avec l’équipe aussi, et c’est important. J’espère que l’année prochaine nous pourrons à nouveau présenter une équipe aussi forte à l’Euro ».

Crédit photo: Belga