Un pilote français de F2 décède à Spa-Francorchamps

hubertBON

Le pilote Anthoine Hubert est décédé ce samedi après un grave accident sur la piste de Spa-Francorchamps (Liège). 

« Anthoine était un esprit réfléchi, quelqu’un de mature et d’intelligent« , se souvient Alain Prost, quadruple champion de F1. Agé de seulement 22 ans, Anthoine Hubert était l’une des étoiles montantes de Formule 2 (la division 2 de Formule 1). Il aurait à coup sûr pu faire son entrée en Formule 1, la plus prestigieuse des catégories de sport automobile. Malheureusement, il est décédé ce samedi lors d’une course organisée à Spa-Francorchamps (Liège).

Que s’est-il passé?

Lors des premiers tours de course, un pilote a perdu le contrôle de son véhicule. Pour l’éviter, Anthoine Hubert a été contraint de faire un crochet. Malheureusement, il a percuté un rail de sécurité qui l’a ramené au beau milieu de la piste. C’est là qu’une voiture l’a percuté de plein fouet. Le choc a été tellement violent que sa voiture a été coupée en deux. Il est mort moins de 2h plus tard des suites de ses blessures. Juan Manuel Correa, le pilote qui l’a percuté, a été emmené à l’hôpital. Il a les deux jambes fracturées mais est dans un état stable. 

Inutile de dire qu’après un tel drame, la course a été annulée afin de laisser tout le monde faire son deuil.

Que faire pour éviter les accidents?

Dans ce sport, comme dans d’autres, le risque 0 n’existe pas. Les pilotes savent qu’ils jouent potentiellement leur vie à chaque fois qu’ils montent dans leur bolide. S’ils sont entraînés pour avoir de bons réflexes et éviter les accidents, ce n’est pas toujours facile. C’est pour cette raison que des choses peuvent être mises en place pour les aider. Ainsi, plutôt que de mettre des barrières comme à Spa-Francorchamps, les organisateurs de courses peuvent installer des « bacs à graviers ». Il s’agit de systèmes qui permettent de garder la voiture à l’extérieur de la piste lorsqu’elle en est sortie. S’il y avait eu ces bacs à graviers à Spa-Francorchamps plutôt qu’une barrière, Anthoine Hubert n’aurait pas été propulsé sur la piste et aurait peut-être eu la vie sauve.

Spa-Francorchamps avait prévu de faire les travaux pour installer ces bacs à graviers, le décès malheureux d’Anthoine Hubert va vraisemblablement accélérer les travaux.

 

crédit photo : ap