Une édition exceptionnelle des Magritte du cinéma

magrittebon

La huitième cérémonie des Magritte du cinéma a eu lieu ce samedi 3 février au Square (Mont des arts) à Bruxelles. Découvre quels sont les gagnants (et les perdants).

Comme les Oscars aux Etats-Unis et les César en France, les Magritte sont une cérémonie de récompenses cinématographiques. Dans le cas des Magritte, c’est le cinéma belge francophone qui est mis à l’honneur. Etant donné que des Flamands peuvent également recevoir des récompenses (à condition que le film soit produit par des Francophones), on dit parfois que cette cérémonie honore le cinéma belge dans son ensemble.

Auparavant, il existait une cérémonie nationale (qui récompensait à la fois le cinéma francophone et flamand) mais elle a été abandonnée en 2007. La cérémonie des Magritte a, elle, été créée en 2011. Son nom rend hommage au célèbre peintre surréaliste belge René Magritte.

Cette année, le maître de cérémonie était l’acteur belge Fabrizio Rongione. Il avait déjà animé la soirée à deux reprises auparavant, en 2013 et 2014.

Un palmarès historique

Pour la première fois dans le monde entier, une cérémonie de récompenses cinématographiques a décerné autant de prix à des femmes qu’à des hommes. D’habitude, les hommes reçoivent en effet davantage de récompenses que les femmes. Cette année, sur 21 prix disponibles, les femmes en ont obtenu 10,5, tout comme les hommes (un prix a récompensé un duo homme/femme). Si l’on compte le Magritte d’honneur reçu par Sandrine Bonnaire pour l’ensemble de sa carrière, les femmes ont même reçu plus de récompenses que les hommes. Du jamais vu !

InSyriated, grand gagnant

Pour pouvoir faire partie des nominés, les films doivent sortir entre le 16 octobre 2016 et le 15 octobre 2017. Ce sont les membres de l’Académie André Delvaux (qui organise la cérémonie) qui élisent les gagnants.

InSyriated, nominé dans 6 catégories est reparti avec.. 6 récompenses. Un sans faute ! Ce long-métrage, aussi appelé « Une famille syrienne », est un film de Philippe Van Leeuw. Il raconte le quotidien d’une famille vivant en Syrie. Un quotidien très dur étant donné que le pays est en guerre.

Nominé dans 8 catégories, le film « Noces » de Stephan Streker ne repart lui qu’avec deux prix.

Toujours pas de Magritte pour Cécile de France et François Damiens

Les Belges Cécile de France et François Damiens sont de véritables stars dans le milieu du cinéma belge. Pourtant, ils n’ont jamais gagné les Magritte de la meilleure actrice et du meilleur acteur. Cette année encore, ils se sont fait dépasser par d’autres. La meilleure actrice est ainsi Emilie Dequenne et le meilleur acteur Peter Van den Begin.

crédit : reporters

One thought on “Une édition exceptionnelle des Magritte du cinéma

Comments are closed.