Une nouvelle abeille a été découverte en Wallonie

abeilleBOn

L’association Natagora, qui s’occupe de protéger la nature en Wallonie, a annoncé cette semaine qu’une nouvelle espèce d’abeille avait été observée dans le sud du pays. En quoi est-ce important? Pourquoi faut-il protéger les abeilles? Réponses.

Un mâle de cette nouvelle espèce d’abeille a d’abord été observé le 27 avril dernier à Haltinne (Namur). Une femelle a ensuite été découverte le 7 mai à Sauvenière, encore dans la province de Namur. Selon l’association Natagora, ce n’est « pas banal » d’observer deux fois une nouvelle espèce dans deux lieux différents.  Les experts pensent donc que cette abeille est peut-être arrivée en Belgique il y a quelque temps sans se faire remarquer. Mais, en tous les cas, l’insecte n’est pas là depuis très longtemps.

Que sait-on sur cette abeille?

Cette nouvelle abeille fait partie de la famille des andrènes. Les andrènes sont très répandues en Belgique et ont la particularité de faire leur nid dans le sol. Cette nouvelle abeille s’appelle « andrène deux-cellules ». Elle est spécialisée dans les fleurs de colza ou de moutarde.

Pourquoi est-ce intéressant d’observer cette abeille?

Si elle vient d’arriver chez nous, cette abeille est bien connue des entomologistes. Mais ce qui est surprenant, c’est qu’elle vit normalement bien plus au sud. « Normalement, cette abeille vit autour de la Méditerranée », explique Jean-Sébastien Rousseau-Piot, entomologiste chez Natagora. « Le fait qu’elle soit observée en Wallonie est une preuve supplémentaire, s’il en faut encore, du réchauffement climatique. »

Pourquoi faut-il prendre soin des abeilles?

Les abeilles sont des pollinisateurs, c’est-à-dire qu’elles aident les plantes et les fleurs à se reproduire. Sans elles, il n’y aurait plus de fruits et de nombreuses espèces de plantes auraient disparu. Sans plantes, les animaux herbivores (comme les vaches) finiraient par disparaître, ce qui priverait l’Homme d’une source de nourriture. Bref, sans les abeilles, le monde tel que nous le connaissons n’existerait pas. Il est donc très important de les sauver : en plantant des fleurs, en arrêtant d’utiliser des pesticides ou en ayant une ruche chez soi.

crédit photo : pexels