Une qualité de l’air médiocre à Bruxelles

PicdepollutionOK

Dimanche soir, la pollution à Bruxelles a dépassé les 50 micro-grammes par mètre cube. Le gouvernement était obligé d’informer la population et de lui donner des conseils de prévention parce que nous avions dépassé le « seuil d’information ».

Au-delà de 70 micro-grammes par mètre cube, un autre seuil est enclenché: le seuil d’alerte. C’est ce qui est arrivé à Paris, la semaine dernière. Des mesures d’urgence y ont été prises : les automobilistes devaient rouler moins vite, les voitures trop polluantes ne pouvaient plus rouler et les habitants ne pouvaient pas allumer des feux de cheminée.
La pollution de l’air (ou pollution atmosphérique) est un type de pollution causée par des particules, des substances ou des matières qui sont évacuées par les industries, par les voitures, etc.

Pourquoi ce pic de pollution ?

S’il y a plus de pollution en ce moment à Bruxelles et jusque jeudi, c’est pour deux raisons : le vent est faible et ne fait pas circuler les particules fines de pollution, et il y a une inversion de températures. En effet, normalement, l’air le plus chaud est le plus près du sol. Quand il se trouve au-dessus d’une couche d’air plus froid (qui est plus lourd), il y a une inversion de températures. La masse d’air le plus près du sol (froid et lourd) ne peut s’élever car il est trop lourd et ne peut pas disperser les mauvaises particules dans l’atmosphère. La météo actuelle n’aide donc pas à dispeser les particules polluantes.

Quels effets sur ta santé ?

La pollution, c’est grave pour la santé ? Si on ne prend pas de précautions, la pollution peut abîmer les cavités de ton nez, ta gorge, tes poumons, tes bronches, etc. Lorsque tu inspires (quand tu fais entrer de l’air dans tes poumons), les gaz nocifs peuvent provoquer des maladies comme des irritations, de la toux, de l’asthme, etc. A court terme, la pollution provoque des gênes respiratoires, de la toux, des maux de gorge, des maux de tête et des irritations des yeux. Chez les enfants asthmatiques, elle peut déclencher des crises d’asthme. Les personnes les plus à risque sont les personnes souffrant de problèmes cardiaques, les asthmatiques, les personnes âgées et les très jeunes enfants.

Que faire ?

Quelles précaution faut-il prendre pour éviter ces mauvais effets sur la santé ? Il faut d’abord éviter de réaliser de l’exercice physique intense et/ou prolongé comme le jogging. Pour le reste, ce sont tes parents qui doivent prendre certaines précautions: utiliser le moins possible la voiture et prendre des transports en commun, réduire la consommation d’énergie de la maison (couper le chauffage la nuit, ne pas trop chauffer la journée, etc.). Si toutefois la voiture est nécessaire, tes parents doivent rouler plus lentement que d’habitude, ne pas laisser tourner le moteur à l’arrêt, partager leur voiture avec des voisins, etc.

Crédit photo: Belga