Voici les champions du monde d’Ironman, un sport peu connu mais très difficile

ironman

Sais-tu ce qu’est un Ironman? Ce sport est moins connu que le football, le tennis ou le basket mais il est tout aussi intéressant.

Ce samedi, à Hawaï (un archipel à l’ouest des Etats-Unis), avait lieu le championnat du monde d’Ironman, le triathlon le plus dur de la planète.

Qu’est-ce qu’un triathlon ?

Un triathlon classique se compose de trois épreuves différentes : de la natation, du vélo et de la course. Il existe plusieurs niveaux de difficultés. Le niveau le plus dur porte le nom d’Ironman. « Ironman » est un mot anglais qui signifie « homme de fer ». Cela sous-entend donc qu’il faut des capacités exceptionnelles pour terminer cette compétition. Des Ironman sont organisés partout dans le monde mais, à Hawaï, les vainqueurs reçoivent le titre de « champion du monde ».

Quelle distance pour un Ironman ?

Les sportifs doivent enchaîner 3,8 km à la nage, 180 km à vélo et 42,195 kilomètres à la course. Ils parcourent donc la distance gigantesque de 226 km au total ! Pour te donner une idée, il s’agit de 152 longueurs à la piscine suivies de l’équivalent d’une étape du Tour de France et ensuite d’un marathon.

Qui sont les vainqueurs ?

Le vainqueur masculin de l’épreuve a bouclé tout le parcours en très exactement 8h 1 min et 40 sec. Il s’agit d’un Allemand du nom de Patrick Lange. Il était d’autant plus content qu’il a battu le précédent record.

Du côté des dames, c’est la Suissesse Daniela Ryf qui a terminé première en 8h 50 min et 47 secondes. Elle aussi était ravie puisque c’est la troisième fois de suite qu’elle remporte cette compétition qui a lieu chaque année.

Et les Belges dans tout ça ?

Ce championnat du monde est tellement réputé que des Belges avaient fait le déplacement jusqu’à Hawaï. Notre compatriote Bart Aernouts a terminé à la 12ème place, 24 minutes après le vainqueur. Il est donc le meilleur Belge. Un autre Belge, Frederik Van Lierde, qui avait remporté l’édition de 2013 n’a malheureusement pas terminé la course. Chez les femmes, la Belge Alexandra Tondeur a terminé 27ème après avoir dû s’arrêter pour vomir au milieu du parcours à vélo.

Peu importe leur classement, tous les participants peuvent être fiers d’avoir terminé cette course et d’avoir dépassé leurs limites.

Crédit : reporters